Accueil du site > Les actualités 2018 ! > Un temps de détachement !

Un temps de détachement !

- mercredi 24 novembre 2010

Un temps de détachement !

J’aime me retrouver seul avec mon Père Céleste dans une relation d’amour, d’intimité et de reconnaissance. Ce que je désire plus que tout, c’est que mon Père Céleste voit que je l’apprécie plus que tout.

1 Thessalonique 5. ‘’17 Priez sans cesse.’’

Nous devons comprendre et réaliser ce que veut dire : ‘’Priez sans cesse.’’

Je désire voir mon cœur toujours tourné vers cette intimité. Cette pensée de me retrouver toujours appuyé sur le cœur de mon Père m’excite au plus haut point. Il est bon pour moi de vivre intensément cette relation intime avec mon Papa Céleste.

Ecclésiaste 3. ‘’7 Un temps pour se taire et un temps pour parler ’’

Venir devant notre Père sans aucun agenda. Se tenir devant Lui dans le silence en Lui portant toute notre attention à ce que Lui désire de cette rencontre.

Resté muet, dans le silence, sans murmurer, c’est souvent la démonstration d’une foi active, tenace et courageuse. À travers des temps difficiles, des temps d’épreuves, de souffrances, au lieu de se plaindre, de murmurer, c’est apprendre à garder le silence devant notre Père Céleste. Venir dans Sa présence en faisant taire mes paroles, mes pensées, mes questionnements, mes interrogations.

Lamentations 3. ‘’26 Il est bon d’attendre en silence Le salut de l’Éternel.’’

Pourquoi se retrouver dans une attitude de silence devant Lui quand nous aurions tellement de choses à Lui dire ?

C’est dans le silence que nous allons commencer à entendre Sa voix. C’est dans le silence devant Lui que le Père Céleste va nous faire comprendre l’utilité des événements que nous traversons.

Au début, on se sent vraiment mal à l’aise d’arrêter de se centrer sur soi. Nous sommes tellement imbibés de nous-mêmes, rempli de nos idées, de nos choix, de nos projets, de nos réalisations mêmes. C’est très difficile de s’arrêter et de faire taire toutes ses voix que nous entendons à l’intérieur de nous. Mais il faut entrer dans sa chambre, dans la pièce la plus retirée et verrouiller sa porte, se retirant de tout ce qui nous active, de tout ce qui nous préoccupe, de tout ce qui nous charge de fardeaux, de tout ce qui nous distrait, se retirer de tout ce qui peut nous empêcher d’entendre la voix de Papa Céleste.

Psaume 37. ‘’7 Garde le silence devant l’Eternel et attends-le.’’

Il est bon d’attendre dans le silence la délivrance qu’Il apportera dans ma vie.

Le mot garde est en grec spekoulatôr, espion. Nous sommes vigilants à entendre. Cela démontre notre foi et notre confiance de voir le Père agir. Ce qu’il faut repasser dans notre cœur par la suite, c’est que Sa bienveillance n’est pas épuisée, Ses compassions ne sont pas terminées à notre égard ; Il prend plaisir à les renouveler à chaque matin pour chacun de nous. Sa fidélité est à l’infini.

Mon Père Céleste m’a racheté et a rétabli mon droit. Avant ce temps de silence, j’avais seulement pris soin d’examiner mes voies et sonder mon cœur. Je dois toujours réaliser que j’appartiens à mon Père Céleste.

En terminant, tournons notre cœur vers notre Père Céleste et attendons-nous à Lui sans murmurer contre Ses voies. Réalisons que s’approcher de Lui c’est notre plus grand bonheur, notre meilleur choix et notre plus grand bien.

Allons-nous nous réfugier dans le silence, dans Sa présence et dans l’attente de recevoir Ses directives et Ses bénédictions ?

À nous de répondre personnellement à cette question !

Pasteur Gérard Rouillard

Je suis le pasteur sénior du Centre Chrétien d’Amos depuis 1985.



Et voici mon cadeau pour celui qui a soif : je lui donnerai à boire de l’eau des sources de la vie gratuitement.
(Apocalypse 21:6)

La Ville d’Amos !

Au Service Des Familles 2018 !

Les actualités 2018 !

Ressources 2018 !

Des Liens Importants 2018 !

Horaire important 2018 !

Le Verset de la Semaine 2018 !

Menu