Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les annonces de la semaine ! > Ressources ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

mercredi 20 novembre 2019, par Gerard Rouillard

Le Père Éternel est pour moi un héros puissant !

Personne d’autres n’aura pas le dessus sur Lui dans ma vie. Ils pourront me persécuter, rire de moi, je vais parler de Lui. Il y a ce feu qu’Il a allumé dans mon cœur lorsqu’Il m’a persuadé dans Sa grâce.
Jérémie 20. ‘’ 7 Tu m’as persuadé, Eternel, et je me suis laissé persuader ; Tu m’as saisi, tu m’as vaincu. ‘’

Il m’a tellement aimé, qu’Il a donné Son Fils pour me racheter des mains de l’ennemi. C’est mon Héros puissant pour toujours. Mon Père, c’est le plus fort. Je sais que nous pouvons rencontrer des difficultés, des persécutions, des faiblesses dans notre vie, dans notre appel, dans le ministère, mais la grâce du Père Céleste nous accompagnera toujours. Elle sera suffisante pour nous, malgré tout ce que nous pourrons vivre. Sa présence, Sa provision, Sa protection, Ses promesses seront toujours là pour nous.
Je peux le proclamer après toutes ces années, mon Père est fidèle et Il est mon Héros puissant.
Il m’a saisit, comme pris au piège en m’appelant au ministère comme Il l’avait fait avec le prophète Jérémie. Je ne savais pas parlé en public. J’étais un gars timide, réservé, Il m’a transformé.
Jérémie 1. ‘’9 Puis l’Eternel étendit sa main, et toucha ma bouche ; et l’Eternel me dit : Voici, je mets mes paroles dans ta bouche.’’

Il m’a affermi dans Sa présence et Il m’a enlevé mes craintes et mes peurs. À chaque fois que j’ai apporté un message, une prédication, j’ai toujours su compter sur Sa fidélité et sur Ses promesses pour ma vie. Il a toujours été présent comme promit par Sa grâce bienveillante.
Vous êtes mon espérance, ma joie dans le ministère.
1 Thessaloniciens 2. ‘’19. Oui, notre raison d’espérer, notre joie, c’est vous. Quand notre Seigneur Jésus-Christ viendra, vous serez pour nous la récompense qu’on donne aux vainqueurs, et devant lui, nous serons fiers de vous. 20. C’est vrai, vous êtes notre fierté et notre joie !’’
Je me suis senti responsable de votre maturité spirituelle pendant toutes ces années de ministère au Centre Chrétien d’Amos. Je demande toujours au Père les bienfaits de Sa grâce, car je sais que nous devons tous un jour rendre compte de notre travail auprès du Seigneur. Vous serez comme ma récompense quand Jésus reviendra. Je suis fiers de chacun de vous comme Paul l’était des membres de cette assemblée.
Je désire vous parler des bienfaits de la grâce.
C’est le but de mon appel au ministère. C’est le sujet de mes prédications. Si nous entendons une prédication qui ne parle pas de la mort et de la résurrection de Jésus, le prédicateur a oublié d’annoncer la Bonne Nouvelle.
1Pierre 2. ‘’’ 24 Dans son propre corps, il a porté nos péchés sur la croix, afin que nous mourions au péché et que nous vivions d’une vie juste. C’est par ses blessures que vous avez été guéris. 25 Car vous étiez comme des moutons égarés, mais maintenant vous avez été ramenés à celui qui est votre berger et qui veille sur vous.’’

Ces paroles, nous font réaliser que la grâce est quelque chose de personnelle. Jésus Lui-même dans Son propre Corps a accepté le plan de Son Père pour nous racheter. Nos péchés ont été mis sur Son Corps. Il a expié nos péchés (payé, déboursé, réglé, acquitté) et Il nous a réconcilié avec Son Père. Nous devons maintenant de manière personnelle accepter ce don, cette faveur imméritée pour notre salut. Le coût le plus élevé pour rembourser et nous acquitter de la dette pour tous nos péchés, c’est la mort de Jésus. Il a payé Lui-même cette grosse facture à notre place.
Ce n’est pas Dieu qui nous a coupés de notre relation avec Lui, c’est nous-mêmes par nos péchés.
Éphésiens 2. ‘’ 5 nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ; 6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, 7 afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. 8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.’’
La grâce est vraiment merveilleuse, elle est si intime et personnelle. Il y aura toujours une conséquence, une punition à nos mauvaises actions. Le salaire du péché, c’est la mort et Jésus s’est livré lui-même à la mort à notre place. Il a choisi de donner sa vie pour vous, pour moi. Nous apprécions tous l’oeuvre de la croix, car nous étions tous morts par nos offenses. Nous sommes tous pécheurs et nous avons tous besoin de Sa grâce pour revivre. Jésus a donné Sa vie pour notre salut. La grâce n’est pas une excuse pour faire le mal, c’est un don gratuit, une faveur imméritée. Elle est le résultat d’un amour inconditionnel venant du cœur du Père. À cause d’elle, nous serons davantage attachés au Seigneur. Nous apprendrons tous à exprimer notre reconnaissance, car nous serons transformés à Son image.
Jean 1. ‘’ 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.’’
Nous voyons comment Jésus vécu parmi nous.

Il a pris notre nature humaine dans son état de faiblesse, d’infirmité, de souffrance, de mortalité. Il fut entouré de religieux vêtus de longues robes, de docteurs de la Loi dont l’attitude même respirait le refus de Sa Grâce. Ils étaient pieux à l’extérieur mais à l’intérieur ils voulaient tuer Jésus. Ils étaient des persécuteurs de la grâce et ils désiraient empêcher les gens même de la recevoir. L’esprit religieux ne représentera jamais la manifestation de la grâce de Dieu. Jésus était tellement rempli de vérité et de grâce, qu’il ne restait aucune place en lui pour le poison mortel des légalistes religieux. Nous pouvons vivre dans la liberté chrétienne sans condamnation à cause de Lui. Jésus pouvait se tenir avec les pécheurs, les collecteurs d’impôt, les gens de mauvaise vie, avec les Samaritains sans problème. Nous pouvons devenir à notre tour contagieux comme Lui avec les gens qui nous entourent. Nous deviendrons plus tolérants et moins critiques envers les autres. Nous apprécierons davantage les dons que le Père nous accorde dans Sa grâce. La grâce sera toujours porteuse de bonnes nouvelles, de délivrances et de guérisons.
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.