Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les annonces de la semaine ! > Ressources ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

vendredi 17 mai 2019, par Gerard Rouillard

Notre générosité !

« Je désire vous faire prendre conscience que nous aimons et servons un Dieu généreux.  »

Je ne sais pas si nous sommes vraiment tous prêts à dépenser notre vie pour la famille de Dieu. Avons-nous de la misère à dépenser notre argent généreusement pour soutenir notre assemblée ? Nous sommes remplis du même amour que Jésus par Son Esprit et nous sommes rendus capables de tout sacrifier comme Lui. Apprenons à déposer notre vie de notre plein gré par amour pour Lui et les autres. La Parole de Dieu nous révèle que le Père a donné Son Fils Unique par amour pour tous les hommes.

Jean 3. ‘’16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.’’
Voyez quel amour le Père nous a donné, puisque nous sommes Ses enfants. Jésus a tout sacrifié à ‘’sang’’ pourcent Sa vie en répandant Son sang divin par amour pour chacun de nous. Il a tout sacrifié et tout accompli pour notre salut en mourant à la croix du calvaire. Jésus a mis Sa vie pour nous sur la terre, Il a tout dépensé. Il a renoncé à tout et Il s’est dévoué. Il a tout donné et Il a tout sacrifié parce qu’Il nous aimait. Il serait normal de Lui ressembler en tout point.
« Nous sommes appelés à Lui ressembler et à donner notre vie pour les frères et sœurs. »
1 Jean 3. ‘’16 Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. 17 Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui ? 18 Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 19 Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos cœurs devant lui ;’’
Nous sommes invités à tout dépenser en étant à leur service. Les chrétiens qui exercent la bienveillance demeurent vraiment dans l’amour du Père Céleste. Nous sommes différents du monde car Son amour nous transforme à l’image de Jésus. Notre conduite et notre générosité démontrent que nous Lui appartenons vraiment et que nous sommes devenus Ses enfants. Nous recevons l’amour du Père pour que nous soyons transformés à l’image de Jésus sur cette terre. Comment pouvons-nous goûter à la grâce, à l’amour, à la tendresse du Père sans nous donner en retour, sans rechercher entièrement Sa volonté pour notre vie ?
« Nous ne sommes plus sous la loi pour pouvoir recevoir et goûter à la bienveillance de Dieu.  »

Malachie 3. ‘’10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison ; Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, Dit l’Eternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.’’
Imaginons la maison de Dieu remplie, jusqu’à ce que nous n’ayons plus de place pour recueillir tous les dons. Pourquoi ne pas Lui remettre notre vie, notre famille, nos enfants, notre travail, nos finances, nos activités, nos loisirs, ect. ? À mon avis, je peux vous enseigner que nous devons tout ce que nous sommes à notre Père Céleste. Nous ne pouvons pas oublier que nous nous sommes donnés volontairement à Lui en Jésus. Nous pouvons nous engager à tout Lui remettre entre Ses mains par la foi. Il y a plus maintenant que l’engagement à remettre la dîme de notre salaire au Seigneur pour se sentir reconnaissant. Sous l’ancienne alliance, Dieu promettait de bénir matériellement son peuple obéissant qui demeurait fidèle à tenir leurs engagements. Le Père a écrit maintenant Sa loi dans notre cœur et car nous Lui appartenons.

Hébreux 8. ‘’10 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.’’
« Nous sommes maintenant redevables à la grâce manifestée en Jésus envers chacun de nous. »
Nous vivons maintenant sous un nouvel engagement envers la générosité du Père envers chacun de nous. Nous ne devons pas oublier la justice, la miséricorde et la fidélité. Jésus rappelle que c’est cela qu’il fallait pratiquer aux scribes et aux pharisiens, sans négliger les autres choses. Les bénédictions du Père ne sont pas des fardeaux pour Ses enfants. Nous n’offrons pas la dîme et les offrandes à Dieu sous la culpabilité. Son désir est de nous rendre prospère nous tous Ses enfants. Les personnes qui sèment beaucoup peuvent s’attendre à de grosses récoltes. Nous devenons généreux à tous les points vues dans notre vie à cause que nous prenons à cœur les intérêts du Royaume de notre Père Céleste. La Parole de Dieu nous enseigne que la source de toutes bénédictions vient d’en-haut. C’est le supérieur qui bénit l’inférieur qui lui verse sa dîme et ses offrandes par gratitude.
« Abraham a remis par la foi sa dîme au roi de Salem. »
Hébreux 7. ‘’1 ¶ En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur du Dieu Très-Haut, qui alla au-devant d’Abraham lorsqu’il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, 2 et à qui Abraham donna la dîme de tout, qui est d’abord roi de justice, d’après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c’est-à-dire roi de paix, 3 qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n’a ni commencement de jours ni fin de vie, mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité. 4 Considérez combien est grand celui auquel le patriarche Abraham donna la dîme du butin.’’
Le Père est la source de toutes bénédictions et nous devons tout remettre entre Ses mains. Lorsque nous Lui offrons notre dîme et nos offrandes, nous le faisons en reconnaissant qu’Il est souverain et supérieur en tout point. C’est notre manière de Lui exprimer notre foi, notre engagement, notre soumission, notre obéissance, notre allégeance personnelle. Nous aimons exprimer notre gratitude et notre reconnaissance envers Sa générosité.
« Pour ma part à moi, je désire suivre l’exemple de notre Père Abraham.  »
Par sa foi, il nous a donné un exemple de vie à suivre. Il a manifesté une grande reconnaissance envers la fidélité de Dieu à son égard. Son offrande a été une expression normale de dépendance, de gratitude, de joie envers Dieu Son protecteur qui avait protégé sa vie. Nous devons nous donner nous-mêmes au Seigneur. Notre générosité deviendra l’expression du débordement de gratitude provenant de notre cœur et de notre appartenance à la famille de Dieu. Notre générosité dépendra de notre compréhension de la valeur de Son don et aussi de notre reconnaissance envers Sa générosité à notre égard.
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.