Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les annonces de la semaine ! > Ressources ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

vendredi 1er février 2019, par Gerard Rouillard

Père réchauffe notre cœur froid pour que nous puissions grandir dans la foi en 2019

Le Saint-Esprit est le bienvenu dans notre assemblée.

Sa présence se fait sentir en tout temps pour ceux et celles qui ont soif de Lui. L’amour du Père déversé par Lui nous permet de vivre une vie extraordinaire remplie de Son feu. Nous devons vivre et cultiver Son appui dans notre vie. Nous qui avons été sauvés de la colère à venir nous savons que nous pouvons offrir à Dieu tout notre cœur, notre corps et renouveler nos pensées dans Sa parole. Offrons-Lui sans cesse notre louange, notre reconnaissance, notre bienfaisance et notre libéralité. Tout ce qui est convenable, agréable à notre Père et qui Lui revient de droit.
Nous sommes dans les derniers temps et l’amour du plus grand nombre se refroidit.
Matthieu 24. ‘’12 Le mal se répandra à tel point que l’amour d’un grand nombre de personnes se refroidira.’’
C’est l’iniquité qui va toujours croissant dans ces dernières années. Lorsqu’il fait froid dans notre maison, nous regardons alors au feu dans notre fournaise. Si nous ne sentons plus la chaleur, nous avons tout simplement négligé de mettre du bois. Nous devons alimenter notre feu en mettant du bois afin que la chaleur revienne. Le feu ne dort jamais, il dévore, il réchauffe, il éclaire, il purifie tout sur son passage. Une petite étincelle peut rallumer le feu. Parfois même si le feu semble éteint, il reste sous la cendre de petites braises que nous pouvons ranimer. Chacun de nous peut trouver en lui-même une braise chaude, cachée sous la cendre, et souffler dessus pour rallumer sa passion. Nous pouvons rencontrer des hauts et des bas dans notre vie chrétienne.

Le Père entretient le feu dans notre cœur. Il va nous perfectionner et rendre Son œuvre parfaite. Mon désir est de vous conduire dans Sa présence.
Philippiens 1. ‘’6 Je suis certain de ceci : Dieu, qui a commencé cette œuvre bonne parmi vous, la continuera jusqu’à son achèvement au jour de la venue de Jésus-Christ.’’
Le chemin que nous suivons ne sera pas sans embûche. L’œuvre de la foi en Jésus pour notre salut, le Père la rendra parfaite. Vous savez pourquoi ? C’est parce que c’est le Père qui l’a commencé, c’est Lui qui va continuer à l’accomplir. Le Père nous affermira aussi jusqu’à la fin, pour le discernement des choses les meilleures, afin que nous soyons purs et irréprochables pour le jour de Christ. C’est Son travail en nous et pour Sa gloire. Nous savons que les plans du Père s’accompliront parfaitement.
Philippiens 2. ‘’13 car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.’’
Il nous a fait la promesse d’agir avec efficacité. Nous recevrons un puissant encouragement car tout est entre Ses mains. Il garde Ses promesses, Il est notre lumière dans les ténèbres. Prenons le temps de méditer sur Sa grandeur, Sa puissance, Sa sainteté, Son intégrité, Sa fidélité. Réfléchissons aussi à Jésus qui a tout accompli par amour pour nous en mourant sur la croix. Nous sommes en Lui à l’abri de tous ces dangers qui pourraient nous détruire sans Sa grâce. La gloire, l’Amour, le feu qui coule de Lui sont contagieux.
Le plus grand désir de Jésus était de voir que Son feu nous allumerait tous.

Luc 12. ‘’ 49 Je suis venu apporter un feu sur la terre et combien je voudrais qu’il soit déjà allumé !’’
Le feu nous parle de la nature même de notre Dieu. Jésus est le feu qui brûle sans se consumer et nous désirons brûler du même feu. Jésus exprime l’ardent désir de voir ce feu s’étendre sur toute la terre. Il désire nous voir vivre une vie nouvelle dans la foi et nous voir remplis dans Sa source d’amour, de Son zèle et de Sa puissance. Ce feu qui le consumait l’a conduit à la croix par amour pour nous. Il va brûler, purifier, consumer tout ce qui n’est pas de Lui en nous. Ce feu qui apporte de l’opposition, de la division, de la persécution sur la terre. Nous désirons tous que les esprits de religion et de tradition soient brûlés dans notre vie. Le feu symbolise l’augmentation de la puissance de l’Esprit, et qu’elle puisse se répandre rapidement sur la terre. Père rallume ce feu en chacun de nous.
Le Saint-Esprit déverse l’Amour du Père dans notre vie, Son feu d’amour.

Romains 5. ‘’5 Or, l’espérance ne trompe point, parce que l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné.’’
Les cœurs seront restaurés par l’amour du Père. Sa puissance rallumera toujours le feu dans notre cœur pour Lui et pour l’avancement de Son Royaume. Il désire nous remplir de Son amour, de Sa joie, de Sa paix et transformer notre vie. Nous pourrons alors vivre un impact incroyable dans Amos-région. Attraper le feu n’est pas seulement une expérience, mais c’est laisser la place au Saint-Esprit pour continuer à venir et faire ce qu’il aime faire. Il aime restaurer la vie des gens et guérir les cœurs brisés. Il aime proclamer que Jésus est Sauveur, Seigneur, Guérisseur. Il désire faire brûler notre cœur afin que nous vivions par Son feu, agissions avec la même passion. Ce feu nous ramène à notre appel, à notre premier amour. Si nous l’attrapons, nous serons dans un endroit sûr pour vivre l’amour du Père.
Au début de notre relation avec Dieu tout est nouveau.
Nous sommes remplis d’amour, de paix et de joies par le Saint-Esprit. Nous rêvons de tout ce que nous ferons avec Lui. Puis, le danger de la routine s’installe dans notre vie et il nous fait perdre peu à peu l’intérêt pour les choses spirituelles. Nous perdons peu à peu notre premier amour et nous commençons à laisser les choses du monde prendre la première place dans notre cœur. Nous devons nous repentir avant qu’il ne soit trop tard. Jésus désire tout pardonner pour sauver notre relation avec Lui. Il est juste, fidèle pour tout pardonner. Afin de pouvoir retrouver le feu de notre premier amour, de vivre en relation avec Dieu et avec les autres chrétiens, il nous faut confesser nos péchés.

1 Jean 1. ‘’9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner les péchés, et pour nous purifier de toute iniquité.’’
Nous devons avoir ce désir de changement en abandonnant notre vaine manière de vivre. Démontrons notre soif d’une relation fraîche, intime et personnelle avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Lorsque que nous perdons le feu, notre amour décline peu à peu, notre foi vacille et nous perdons notre désir de ressembler à Jésus.
Paul est en prison et il voit que sa mort approche et il désire exhorter Timothée.
2 Timothée 1. ‘’6 ¶ C’est pourquoi je te rappelle de ranimer le don de grâce de Dieu qui est en toi par l’imposition de mes mains ; 7 car Dieu ne nous a pas donné un esprit de crainte, mais de puissance, et d’amour, et de conseil.’’
Paul dit à Timothée rallume la flamme mon gars. Paul exhorte à faire le point et à prendre une décision importante. Timothée doit prendre un nouveau départ dans son ministère. Il doit ranimer le feu du don de la grâce de Dieu. Le pardon de nos péchés n’est pas le fruit de nos œuvres, mais celle de Jésus sur la croix. Toujours nous souvenir que notre salut est une faveur du Père. Nous devons nous souvenir lorsque l’amour du Père a été déversé dans notre coeur par le Saint-Esprit, nous étions plein d’amour, plein de zèle, plein d’ardeur. Nous étions passionnés pour Dieu, pour tout ce qui concernait le Royaume de Dieu. Nous aimions la prière et la lecture de la Parole de Dieu. Nous aimions tout le monde et nous voulions que tout le monde connaisse Jésus comme Sauveur.
Malgré tout ce que nous vivons, que nous traversons, nous devons ranimer la flamme.
Rallumons notre flamme dans notre vie de prière, notre consécration, dans notre désir de servir malgré les blessures que nous avons peut-être reçues. Rallumons la flamme, car nous manquons de temps et nous sommes toujours trop occupés par nos loisirs et nos divertissements. Rallumons la flamme pour nos réunions et pour la communion fraternelle. Il est temps mes amis(es) de rallumer le don de la grâce en chacun de nous. Nous devons considérer ce que nous avons déjà reçu du Seigneur. Il y a de la puissance, de l’amour, de la sagesse et non de la peur et de la paresse. Soufflons sur la braise pour ranimer la flamme, pour accomplir le service qui nous a été confié. Nous sommes capables de ne pas avoir honte de témoigner du Seigneur. Nous devons apprendre à mettre notre confiance dans le Seigneur et à compter sur Lui.
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.