Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les actualités ! > Ressources 2019 ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

jeudi 24 janvier 2019, par Gerard Rouillard

Le bonheur est dans Sa présence !

Le Seigneur est mon Berger, je ne manquerai de rien.
Rien de mieux pour une brebis que d’avoir un berger comme Jésus. C’est le bonheur total dans son cœur. Il nous aime tellement, Il nous a déjà donné Sa vie comme preuve de Son amour. Un berger qui marche devant nous, qui s’inquiète pour nous, qui nous écoute, qui nous parle, qui nous conduit dans les verts pâturages et près d’une eau paisible. Un berger qui désire abreuver ses brebis, leur donner de la nourriture et du repos. Il soigne quand nous sommes blessés. Il est présent quand nous sommes malades. Quand nous sommes en danger, Il est toujours là pour nous protéger. Nous pouvons savourer Sa présence à tous les jours. Il nous conduit par le bon chemin et nous pouvons lui faire confiance en tout.
Le bonheur et Sa grâce demeureront toujours à nos côtés.

Psaume 23. ‘’ 6 Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j’habiterai dans la maison de l’Eternel Jusqu’à la fin de mes jours.’’
Nous savons à propos de toute l’agitation que nous retrouvons dans ce monde. Les gens ne savent plus où donner de la tête. Nous pouvons tellement retrouver du réconfort et de la sécurité auprès de notre berger. Il n’y aura que biens et gratuités aux côtés de Lui, tous les jours de notre vie. Pouvons-nous imaginer nous faire presser par la grâce et le bonheur à tous les instants de la journée. Imaginons que la grâce et le bonheur nous font de gros câlins en même temps. Notre désir serait de toujours résider à cet endroit.
Père, nous reviendrons vers Toi aussi longtemps que nous vivrons.

Ton amour nous accompagnera et nous serons des gens heureux. Ta bonté, Ta générosité, Ta fidélité nous suivront pas à pas. Oui, les biens et la miséricorde nous accompagneront tous les jours de notre vie. Nous aimons tellement les câlins de Mme Grâce et de M. Bonheur que nous reviendrons dans la maison du Père jusqu’à la fin de nos jours.
C’est quoi le bonheur et la grâce qui nous accompagnent tous les jours ?
Le bonheur n’est pas une destination à atteindre mais quelque chose qui nous habite intérieurement dans notre cœur. Ce n’est vraiment pas attaché à ce que nous faisons ou à ce que nous vivons. David a vécu toutes sortes de situations dans sa vie. Il a vécu des temps de joie, de tristesse et il a connu des victoires, des défaites. Il a traversé la vallée de l’ombre de la mort à plusieurs reprises. Le bonheur ne dépend pas des choses qui arrivent. C’est quoi le bonheur ? Parfois nous sommes dans les verts pâturages, près des ruisseaux paisibles, d’autres fois nous vivons la vallée de l’ombre de la mort, la détresse, la peine, la souffrance. Comment vivre heureux dans toutes ces circonstances ?
Nous devrions toujours déclarer et reconnaître notre bonheur comme une décision personnelle.

Le contentement, c’est continuer à avancer malgré toutes les situations que nous pouvons rencontrer dans cette vie. Nous pouvons décider de savourer la vie avec ses hauts et ses bas. Je crois que c’est la première chose à faire pour être vraiment heureux dans ce monde. Le bonheur est vraiment une grâce qui accompagne tous les enfants de Dieu. David a vécu des moments difficiles dans sa vie. Il reconnaissait que l’Éternel était Son berger dans tout cela. Il pouvait trouver la paix, le repos, la sécurité auprès de Lui. Il savait que même s’il traversait la vallée de l’ombre de la mort, il ne craindrait rien. Quoi qu’il arrive, son bonheur était dans la manifestation de la grâce de Dieu. Nous devrions vivre avec un cœur reconnaissant malgré tout. Nos yeux devraient toujours s’ouvrir sur la manifestation de la grâce de notre bon Papa Céleste. Le calme, la sérénité, la joie, la tranquillité se trouve dans cette décision de mettre tout entre Ses mains. Le bonheur pour les enfants de Dieu, c’est de savoir que Jésus vit en nous par Son Esprit et que nous avons la vie éternelle. La satisfaction, c’est de toujours continuer à poursuivre Sa bonté malgré tout. C’est aimer Dieu et aimer notre prochain comme nous-mêmes.
Jésus désire nous faire connaître le chemin du bonheur et nous devons prêter l’oreille à Ses enseignements.

Le plus grand bonheur pour chacun de nous est de nous retrouver dans Sa présence. Si nous sommes persécutés à cause de Lui en vivant une vie juste, nous serons heureux. Jésus désire nous enseigner de grandes vérités au sujet du bonheur dans Son sermon sur la montagne quand Il nous parle à propos des béatitudes. Le bonheur est pour les pauvres en esprit, car nous reconnaissons en toute humilité notre besoin de Lui pour hériter de Son Royaume. Le bonheur est pour tous ceux qui pleurent, qui sont doux, ceux qui ont faim et soif de justice. Il est aussi pour ceux qui sont miséricordieux, qui ont le cœur pur et qui procurent la paix. Nous devons aspirer aux biens spirituels plus que tout pour être heureux. Nous devons nous souvenir que nous sommes le sel de la terre et la lumière du monde. Jésus promet bonheur, joie et récompenses à ceux qui mèneront une vie juste selon Dieu demeurant fermes pour Lui au milieu des persécutions. Pour une vraie raison de vivre, nous devons être prêts à mourir pour une cause qui nous tient à cœur comme Jésus l’a fait pour nous.
La vallée des pleurs se transforment en un lieu plein de sources. Nous puiserons toujours notre force en Lui pour avancer dans Sa grâce.

Psaume 84. ‘’ 1 Seigneur de l’univers, comme j’aime ta maison ! 2 Je meurs d’impatience en attendant d’entrer dans les cours de ton temple. Tout mon être crie sa joie au Dieu vivant ! ‘’
Ce passage exprime la tristesse de l’exil et le vide créé par l’absence de Sa présence. Il exprime un peuple qui marche pour un retour vers la maison. Un peuple qui célèbre la joie, le bonheur de se retrouver dans Sa présence. Notre âme, notre corps, tout notre être a soif pour la présence de Dieu et toutes les bénédictions qui en découlent. Tout notre être crie et est dominé par ce désir de se retrouver auprès de Lui. Le Père éclaire et Il protège Ses enfants en leur faisant grâce et ne leur refusant pas le bonheur. Heureux ceux et celles qui placent leur confiance en Lui parce qu’ils croient à Sa grâce.
Le bonheur et la joie ne sont pas liés par les circonstances.
Paul a servi dans les pires conditions. Il a traversé des épreuves terribles, des difficultés, de l’opposition dans son ministère. C’est facile de se plaindre, de se décourager et de vouloir tout abandonner dans les moments difficiles. Il a servi le Seigneur dans l’humilité et dans la joie. Paul le dirait à nouveau à chacun de nous pour notre bonheur.
Philippiens 4. ‘’4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ;’’
Nous pouvons juste nous réjouir dans le Seigneur. Le bonheur et la joie ne sont pas liés par les circonstances, mais par Sa présence dans notre vie. Il ne changera jamais et Il nous a promis d’être toujours présent avec nous à chaque jour. Ce qui rendait Paul heureux, s’était de pouvoir terminer le ministère que Jésus lui avait confié de partager la bonne nouvelle de la grâce de Dieu avec tout le monde.
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.