Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les actualités 2018 ! > Ressources 2018 ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

mercredi 14 novembre 2018, par Gerard Rouillard

L’amour et le pardon !
Les pharisiens persécutent Jésus à cause du jour de sabbat.
Luc 6. ‘’5 Et il leur dit : Le Fils de l’homme est maître même du sabbat.’’
Les disciples arrachent des épis de blé, les froissent dans leurs mains et les mangent. Un autre jour, Jésus guérit un homme à la main sèche. Les pharisiens se consultent pour savoir ce que l’on devrait faire à Jésus. Jésus souligne la réalité de la persécution pour Ses disciples dans les béatitudes : ‘’Heureux serez-vous lorsque les hommes vous haïront…’’ Pourtant, Il nous appelle à aimer nos ennemis et à prier pour ceux qui nous persécutent.
Luc 6. ‘’35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants. 36 Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.’’
Nous devons réaliser que de manifester l’amour et le pardon n’est pas toujours facile.

Aimez vos ennemis est sans doute un des commandements de Jésus les plus difficiles à suivre. Les non-croyants et les pécheurs aiment ceux qui les aiment, ce qui est facile, et haïssent ceux qui leur font du mal. Jésus explique que si nous voulons devenir comme notre Père, nous devons être différents, jusqu’à aimer ceux qui nous font du mal. Le Père fait lever Son soleil et répand les pluies du ciel sur tous sans préférence, indifféremment, sans faire de distinction. Le Père est Amour et miséricorde dans Sa nature même. Il ne nous demande pas de faire quelque chose qu’il ne pratique pas lui-même.
Romains 12. ‘’19 Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit : C’est à moi qu’appartient la vengeance, c’est moi qui donnerai à chacun ce qu’il mérite, dit le Seigneur.’’
Après le supplice d’Étienne, Saul de Tarse passe des rangs de persécuteur à celui de persécuté. Nous devons nous souvenir de toutes ces persécutions que les premiers chrétiens ont subies dans leur désir de suivre les pas de leur maître.
Jean 15. ‘’20 Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre.’’
Les disciples ne doivent pas s’attendre à éviter les persécutions que Jésus a endurées ;
Il les en prévient, afin qu’ils ne soient pas découragés quand elles se produiront. Nous devons nous encourager, il y aura toujours un petit nombre qui vont s’attacher à la parole de Dieu. Quand nous aimons nos ennemis, nous agissons comme Lui. N’oublions pas qu’avant notre conversion, nous aussi, nous étions ennemis de Dieu. Aimer ses ennemis, c’est une attestation immense de Son amour pour nous. Son amour est répandu dans notre cœur par Son Esprit.
Philippiens 2. ‘’5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ,..’’

Nous avons les mêmes sentiments que Jésus avait pour nous tous.
L’amour n’est pas aligné sur nos attraits naturels, et il n’est pas dirigé vers ceux avec lesquels nous avons les mêmes affinités, les mêmes passions, les mêmes désirs. Il recherche le bien-être de tous, et ne fait pas de mal aux autres. Aimer ses ennemis est l’un des enseignements les plus profonds et difficiles donnés par Jésus. C’est ce qui nous démarque du reste du monde. Ce n’est rendu possible que parce que nous sommes sauvés par Sa grâce. Le Père nous a aimés le premier, nous qui étions Ses ennemis. Il nous a réconciliés gratuitement avec Lui. Nous aimons parce que nous sommes aimés par Lui. En aimant nos ennemis nous imitons notre Père Céleste.
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.