Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les actualités 2018 ! > Ressources 2018 ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

jeudi 18 octobre 2018, par Gerard Rouillard

Créés pour Son plaisir !
Nous sommes dans les derniers jours et nous sommes à la recherche du plaisir.
De plus en plus sur la terre, nous vivons des temps pénibles, des moments difficiles. La consommation des boissons alcoolisées et des drogues contribuent à rechercher le bonheur. Les gens qui consomment ne recherchent pas la dépendance mais le plaisir. Se faire plaisir est le moteur de la consommation. Nous pourrions même dire que certains de ces plaisirs apportent des temps malheureux et fâcheux pour plusieurs personnes autour de nous.

2 Timothée 3. ‘’1 ¶ Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles, 2 car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies, 3 insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien, 4 traîtres, emportés, aveuglés par l’orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu. 5 Ils auront l’apparence de la piété mais renieront ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces gens-là.’’
Sommes-nous plus amoureux du Père que des plaisirs du monde ??
Les petits plaisirs de la vie calment le stress, changent notre humeur, notre caractère, nous rendent plus forts face à l’adversité, au malheur, etc. Il y a de la vérité dans tout cela et nous pouvons trouver une amélioration à notre qualité de vie en se faisant plaisir. C’est vrai que les petits plaisirs peuvent donner une meilleure saveur à la vie. J’apprécie un bon repas en bonne compagnie. Nous pouvons et devons nous accorder ces bons moments dans notre vie. Nous pouvons aimer les petits plaisirs sans en devenir dépendant. Nous vivons dans une époque où la majorité des gens désirent ne rien se refuser. Sommes-nous plus amoureux des plaisirs que du Père mes amis ?
Le problème est que dans les derniers jours, nous aimons plus les plaisirs que Dieu.

Nous pensons beaucoup plus à notre petit moi. Nous le faisons passer avant Dieu et les autres. Nous pensons à notre plaisir, à nos souhaits, à nos goûts, à nos besoins, à notre épanouissement, à notre liberté, à nous-mêmes quoi. Le but de notre existence n’est pas de vivre juste pour se faire plaisir. Nous pouvons nous sentir obligés de faire tout ce que nous désirons faire pour nous faire plaisir. C’est ce qui est important de nos jours, le moi, moi, moi. Nous avons été créés pour le plaisir de Dieu et non le nôtre. Une bonne question à se poser : ‘’Sommes-nous seulement à la recherche de notre plaisir ?’’
Hébreux 11. ‘’6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.’’
Le but de notre vie est de plaire à Dieu. Nous sommes créés pour Lui faire plaisir. Nous devons rechercher de tout notre cœur Sa volonté pour recevoir de Lui une récompense. Les plaisirs présents ne sont pas les meilleures choses que nous pouvons recevoir. Nous devons faire plaisir à Dieu en premier. Il n’y a plus beaucoup de renoncement à soi pour rendre les autres heureux (se). Nous devons avoir ce désir dans notre coeur. Nous devons demander à Dieu dans nos prières comment nous pourrions le faire à chaque jour. Nous devons nous mettre à Son écoute pour savoir comment aimer, encourager, rendre service et combler les autres à chaque jour. Savons-nous que nous ne sommes pas obligés de faire tout ce que nous voulons faire pour être heureux ? Nous entendons souvent ces phrases : ‘’Repose-toi bien… Prends du bon temps pour toi… Épanouis-toi sur le plan personnel..., etc. .’’
L’amour n’est pas seulement un sentiment vague.

Une bonne relation d’amour n’arrive pas par la recherche de nos plaisirs. Pour bien comprendre Sa description, nous devons réfléchir à la vie de Jésus. Son renoncement à la gloire céleste, Sa vie, Ses actions, Son service, Son dévouement, Ses souffrances, Sa mort pour notre plus grand plaisir. Revêtons-nous de Lui à chaque instant.
Colossiens 3. ‘’14 Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection.’’
L’amour est un pouvoir qui agit et qui transforme toutes les relations autour de nous. Nous le voyons par des actions à faire ou à ne pas faire. Nous ne sommes pas là justes à rechercher notre intérêt ou notre plaisir sur la terre. Nous pouvons progresser dans l’amour, grâce à l’amour que le Père a répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit.
Moise rejetait les plaisirs du monde présent. Il est devenu célèbre en tant qu’homme de Dieu.
Il refusa le pouvoir et les richesses que lui offrait le pays, préférant souffrir. Moïse rejeta la célébrité dont il aurait pu jouir en Egypte, s’il avait profité de sa position. Il était fils adoptif de la fille du Pharaon.

Hébreux 11. ‘’24 Par la foi, Moïse, devenu adulte, a refusé d’être reconnu comme le fils de la fille du pharaon. 25 Il a choisi de prendre part aux souffrances du peuple de Dieu plutôt que de jouir - momentanément - d’une vie dans le péché. 26 Car, estimait-il, subir l’humiliation que le Christ devait connaître constituait une richesse bien supérieure aux trésors de l’Egypte : il avait, en effet, les yeux fixés sur la récompense à venir.’’
Au lieu de vivre dans une vie de luxe, de plaisirs et de jouir pour un temps d’une vie de péché, il a lui-même choisi de renoncer à ce que cette vie lui apportait, il a décidé volontairement de prendre part aux souffrances du peuple de Dieu. Il y a un prix à payer pour accomplir la volonté du Père Céleste. Il avait les yeux sur les récompenses à venir. Il avait la foi et il a choisi de croire en ce qu’il ne voyait pas encore. Il savait qu’il recevrait une richesse supérieure aux trésors de l’Égypte. Quel est notre choix aujourd’hui ?
Pensons à tous les héros de la foi. Nous voyons que les premiers chrétiens risquaient leur vie pour visiter les prisonniers. Ils acceptaient que leurs biens personnels leurs soient enlevés. Ils savaient et avaient en eux-mêmes des biens meilleurs et éternels. Des biens durables mes amis (es). Ils se contentèrent d’être étrangers et voyageurs sur la terre, refusant la hâte à s’installer confortablement.
Hébreux 11. ‘’13 C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises ; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.’’
Le monde va passer avec ses plaisirs. Nous ne soupirons pas pour les plaisirs et les richesses de ce monde. Que peut désirer le cœur d’un bon chrétien ? Il ne recherche que l’amour, l’intimité et le désir de servir le Père. Nous devons faire ce qui est bon et juste. Nous devons nous nourrir de la vérité.
Romains 12. ‘’2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.’’
Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.