Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les actualités 2018 ! > Ressources 2018 ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

mercredi 31 janvier 2018, par Gerard Rouillard

Le plan du Père Céleste !
Nous pouvons vivre une vie joyeuse dans Sa résurrection.
Nous recherchons à comprendre la volonté du Père, ce qu’Il désire pour nous sans inquiétude de notre part pour notre sécurité éternelle. Le Père nous aime d’amour inconditionnel. Nous devons seulement nous en remettre à Sa souveraineté en acceptant Son amour, Sa grâce et Sa décision de nous aimer sans condition en toutes circonstances.
Le Père a l’autorité sur tout, Il a un plan, Il nous aime et Il guide notre vie.

Il nous aime à cause de Son amour et non à cause de ce que nous faisons. Nous acceptons de nous soumettre à être aimés indépendamment des œuvres que nous pourrions accomplir dans notre vie. Il n’y a rien de notre propre justice pour mériter cette affection éternelle. Il désire que nous sachions qu’Il a versé Son amour dans notre coeur. Le Saint-Esprit désire nous remplir continuellement de cet amour du Père. Sans l’amour nous ne sommes rien. Un amour qui donne tout et qui ne s’attend à rien en retour. Un amour par lequel nous serions toujours motivés par lui et non par la culpabilité ou la honte. Le Père désire que je Le révèle en exprimant Son amour par ma vie. Notre liberté sera limitée par Son amour répandu dans notre cœur.
Notre coeur est mauvais et personne ne peut être déclaré juste devant Lui.

Romains 8. ’’1 ¶ Maintenant donc, il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont unis à Jésus-Christ.’’
Pour échapper à cette condamnation, nous devons être unis à Jésus. Nous devons nous assurer personnellement que nous sommes bien unis à Lui. La punition de nos péchés a été payée par Jésus et Sa justice a été attribuée à chacun de nous les croyants. Qui peut accuser quelqu’un que le Père a déclaré juste ? Nous sommes vraiment libres si Son Esprit habite en chacun de nous. Jésus a porté la malédiction à notre place et nous sommes ressuscités avec Lui. Nous sommes libres d’accomplir la volonté de notre Papa Céleste par Son Esprit qui nous rend capable d’aimer comme Lui. Il habite en chacun de nous, nous apprenons à vivre sous Son contrôle en toute liberté dans la vérité. Nous sommes maintenant libres de faire ce que nous voulons dans la loi de l’amour répandu par le Saint-Esprit. Il nous a créés à Son image et nous ne sommes pas libres de pécher. Nous avons été libérés de l’esclavage de la loi et non de la transgresser par des actes mauvais.
Galates 5. ’’13 ¶ Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair ; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres.’’
Nous devons nous affectionner aux choses de l’Esprit pour avoir la vie et la paix.

Nous apprenons librement à nous soumettre à Jésus et à la loi de Son amour dans notre vie. Notre liberté sera toujours limitée par Son amour. Nous devons maintenant apprendre à marcher selon Son Esprit en toute liberté. Nous annonçons la vérité sans vouloir offenser les autres. Nous sommes libres de boire, de manger ce que nous désirons mais que cela ne soit pas une occasion de chute. Nous sommes libres de nous aimer, de nous entraider par l’amour.
Hébreux 6. ’’11 Nous désirons que chacun de vous montre le même zèle pour conserver jusqu’à la fin une pleine espérance, 12 en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.’’
Le Père a un plan et Il a fait des promesses à Ses enfants.
Ses projets envers nous dépassent tout ce qu’on peut imaginer. Il désire que nous demeurions fermes et confiants dans notre espérance jusqu’à la fin. Nous allons entrer jour après jour en possession de l’héritage promis. Personne ne peut faire des choses aussi grandioses que notre Papa. Il a multiplié Ses merveilles envers nous et personne ne peut dénombrer, raconter tous Ses bienfaits. Nous devons toujours espérer en Lui et dans Ses compassions pour les voir s’accomplir.

Hébreux 10. ‘’ 35 Alors ne perdez pas votre confiance, grâce à elle, vous recevrez une grande récompense.’’
Il y a toujours de l’espoir pour ceux et celles qui croient.
Le Père désire que nous vivions une vie pleine d’aspiration. Ses bras seront toujours ouverts pour nous accueillir. La promesse de la bénédiction sera toujours là pour ceux et celles qui placent leur confiance en Lui. Nous prenons bien souvent les choses pour acquises. Nous avons besoin de nous inciter, nous encourager à la gratitude. Nous oublions bien souvent de Le remercier pour Sa générosité. Nous devons considérer que le Père a pardonné tous nos péchés et nous donne accès à toutes Ses grâces. Nos péchés avaient dressés un mur de séparation avec Lui. Jésus a détruit ce mur pour nous conduire au trône de la grâce du Père afin de nous permettre de recevoir tous les bienfaits de Sa grâce. Connaissons-nous le genre de Père que nous avons ?
Psaumes 103. ‘’ 3 C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies ; 4 C’est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde ;’’
Le Père pardonne nos péchés et guérit toutes nos maladies.
La guérison est dans la nature même du Père. Son nom est Jéhovah-Rapha. C’est Lui qui répare tous les effets néfastes du péché dans notre vie. La guérison physique est à notre disposition. Il est normal de prier pour les malades soient guéris, Jésus a réglé la note pour nos maladies une fois pour toutes à la croix. Il nous a démontré la volonté du Père pour guérir par son ministère, Il est venu guérissant les malades.
Mathieu 14. ‘’36 Ils le prièrent de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux qui le touchèrent furent guéris.’’
Pouvons-nous imaginer tous les miracles et Ses interventions qu’Il a faites pour chacun de nous ?
Le Père désire manifester Sa nature aussi au-travers de chacun de nous pour la guérison des malades.

Jésus est venu pour détruire les œuvres du diable. Nous avons été libérés de la malédiction de la loi et tout cela était le résultat du péché.
Galates 3. ‘’ 13 Le Christ nous a libérés de la malédiction que la Loi faisait peser sur nous en prenant la malédiction sur lui, à notre place.’’
Jésus a pris Lui-même nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies. Maintenant, Il veille sur chacun de nous maintenant pour nous guérir. Il était toujours ému dans ses entrailles devant les besoins de la foule et la souffrance des malades. Le Père désire intervenir et éloigner la maladie. Sa nature se manifeste maintenant par Son Église. Des gens bien ordinaires qui croient et qui obéissent à ces directives. Nous pouvons chasser les démons et imposer les mains aux malades pour qu’ils soient guéris.
Bonne méditation !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.