Accueil du site > Les actualités ! > Pensée à méditer !

Pensée à méditer !

- jeudi 4 mai 2017

Merci du fond du cœur car grâce à vous, ma vie se remplie de satisfaction.

J’aime Jésus et j’aime chaque membre de Son Corps.

Je prie que nous soyons des chrétiens vrais dans tout ce que nous sommes en tant que membre du Corps de Christ. Je vous remercie pour votre amour pour Jésus et pour Son Église.

Philippiens 4. ‘’8 Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.’’

Je suis passionné par chacun de vous car nous sommes l’Église du Seigneur.

Vous êtes une inspiration pour moi. Vous m’aidez comme votre pasteur à être de bonne humeur, souriant, abordable et proche de vous. Je désire être authentique et que ma simplicité soit contagieuse. Mon plus grand désir est de vous communiquer le désir d’aimer et de servir le Seigneur. Je suis pasteur depuis déjà plusieurs années. J’ai vu des enfants naître et grandir, se marier et avoir des enfants. Je les ai présenté au Seigneur et pour plusieurs d’entre eux baptisé dans les eaux. J’ai préparé beaucoup de ces jeunes gens au mariage et j’ai organisé leur cérémonie dans la joie. J’ai eu l’honneur par la suite, de préparer la cérémonie de la présentation de leur bébé. J’ai accompagné beaucoup de personnes dans les diverses épreuves de la vie au cours de mon ministère. J’ai visité beaucoup de malades et aussi des prisonniers. J’ai fait beaucoup de relations d’aide que ce soit de manière personnelle ou dans des relations de couple. J’ai vu des réconciliations extraordinaires, de nombreuses délivrances et aussi des guérisons à plusieurs niveaux. J’ai eu le privilège aussi de voir des chrétiens mourir dans la foi. J’ai dû aussi préparé de nombreuses cérémonies funéraires et cela n’a pas été toujours facile à vivre.

J’ai pleuré avec ceux et celles qui pleurent et je me suis réjoui avec ceux et celles qui étaient dans la joie.

J’ai toujours admiré et apprécié les bénévoles qui se donnaient à fond pour servir le Seigneur de gloire et Son Corps dans notre église locale. Des volontaires aimables, serviables, empressés, déterminés qui chaque dimanche se lèvent tôt pour Le servir et nous servir. J’ai toujours pris plaisir à les regarder collaborer selon leur implication personnelle au sein de nos différents ministères. J’ai admiré la réussite de nos dirigeants de louanges, de nos musiciens, de nos chantres qui répétaient pendant des heures pour nous conduire au trône de la grâce. Je suis admiratif de voir avec quelle passion et quel respect nos frères et soeurs louent et servent le Seigneur à l’intérieur de notre assemblée. Que dire de nos différentes équipes de ministère de l’éducation chrétienne qui m’ont toujours fasciné au cours de toutes ces années de ministère. Je tiens à remercier spécialement toutes nos responsables du ministère (mec) pour leur implication et aussi un gros merci pour tous nos moniteurs (trices) pour leur dévouement. Chaque semaine, au cours de toutes ces années, ils ont usés de créativité pour éveiller les enfants à leur spiritualité. Ils ont su créés dans le cœur des enfants un amour profond pour le Seigneur tout en favorisant la communion fraternelle entre eux.

2 Corinthiens 11. ‘’30 Oui, s’il faut se vanter, c’est de ma faiblesse que je me vanterai.’’

Je désire comme pasteur oser parler de nos cœurs à cœurs avec notre bon Papa Céleste.

Le Père nous a remplis de Son amour, de Sa tendresse et de Sa générosité. Nous devons être prêts à nous remettre en question. Nous avons délaissés nos rencontres de prières sur semaine et pour d’autres les rencontres du dimanche se sont espacées. Nous devons être prêts à parler pas seulement de nos accomplissements et de nos victoires mais aussi de nos faiblesses et de nos échecs à atteindre les perdus. Les gens d’Amos-région ont besoin d’être touchés par notre coeur et notre générosité à chaque fois qu’ils nous écouteront. Nous devons être plus créatifs pour atteindre et répondre au besoin de ces gens qui nous entourent. Je crois que cela est vraiment nécessaire si nous désirons voir un changement radical au sein de notre communauté.

1 Timothée 2. ‘’1 ¶ Je recommande en tout premier lieu que l’on adresse à Dieu des demandes, des prières, des supplications et des remerciements pour tous les hommes…. 4 Car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.’’

Nous devons prendre le temps de prier et d’examiner en profondeur comment nous pourrions les atteindre dans leur milieu.

Nous devons faire le plein de bonnes idées créatives et cela deviendraient une vraie force dans l’exercice de notre ministère envers eux. Nous devrions être sans cesse à l’affût des nouvelles tendances qui nous conduiraient à les rejoindre. Nous devrions aussi réfléchir à ce que tous les membres à l’intérieur de notre église puissent s’épanouir. Les frères et sœurs ne doivent pas se sentir jugés, ni regardés de travers. Nous désirons tous que les gens viennent à notre assemblée. Notre accueil est merveilleux et la célébration qu’amène notre équipe est extraordinaire. Ce que nous recherchons avant tout, c’est la présence du Seigneur.

Je sais qu’il y a bien d’autres assemblées merveilleuses dans notre région, mais pour moi, notre église est la meilleure.

Nous ne sommes pas parfaits, mais nous désirons toujours nous améliorer. Nous sommes toujours ouverts au changement. Nous désirons être proches des gens. Et vous, quel changement aimeriez-vous pour que notre église vous rencontre encore plus ? L'une des meilleures choses que nous pouvons faire serait de planifier un moment de célébration, de réflexion et de croissance pour tous les membres de notre personnel. Nous devrions prendre le temps de célébrer le Seigneur pour tout ce qu’Il a fait et tout ce qu’Il nous a inspiré à faire au cours de l’année. Tout cela pourrait nous redonner l’énergie pour un nouvel élan de croissance.

Marc 6.’’ 31 Alors il leur dit : - Venez avec moi, dans un endroit isolé, et vous prendrez un peu de repos. Il y avait effectivement beaucoup de monde qui allait et venait et ils ne trouvaient même pas le temps de manger. 32 Ils partirent donc dans la barque pour aller à l’écart dans un endroit désert.’’

Nous devrions nous rencontrer entre nous les leaders et toutes les personnes impliquées dans nos différents ministères pour partager à cœur ouvert.

Nous devrions nous rassembler à part comme équipe pour sortir de notre routine et désirer prendre ce temps pour le bien de notre assemblée. Nous pourrions prendre du temps pour prier, réfléchir et partager ensemble. Prendre le temps de partager sur les choses que nous devons continuer à faire et que nous réussissons à bien accomplir. Nous saurions évaluer nos accomplissements, nos réussites, nos victoires, nos désirs, nos rêves et aussi nos échecs. Nous pourrions célébrer le Seigneur pour tout cela et nos attentes grandiront dans nos cœurs face à l’avenir. Nous questionner aussi sur les choses que nous devrions arrêter de faire si nous n’avons pas les résultats escomptés. Nous obliger à examiner nos ministères pour mettre l’accent sur les choses efficaces. Pourquoi ne pas nous sonder pour trouver ce qui fonctionne le plus, sur ce qui donne vraiment des résultats pour notre église, et aussi identifier ces choses qui fonctionnent moins dans nos ministères de service ? Il est temps peut-être aussi d’innover et de se fixer de nouveaux objectifs pour rencontrer les besoins des membres et des gens du dehors.

Nous devons partager nos idées mes amis (es).

Réalisons l’importance que la récolte vient toujours après la semence. Notre travail acharné et persévérant sera récompensé. Nous pourrons célébrer le Seigneur pour tous nos accomplissements. Nous recentrer de tout notre cœur, de toute notre énergie, de toutes nos ressources dans notre vision et notre mission. Nous devons être des chrétiens passionnés et authentiques. Notre vision, notre mission et nos valeurs chrétiennes sont fondamentales pour la réussite de chacun de nous. En conclusion, pourquoi ne pas nous examiner individuellement pour vérifier si nous sommes en bonne santé spirituelle ? Demandons à l’Esprit du Seigneur de nous sonder en profondeur. Est-ce-que nous nous soucions les uns les autres ? Pouvons-nous nous assurer qu’il n’y a aucun conflit non réglé entre nous ? Nous sommes les disciples du Seigneur et nous nous aimons plus que tout. Nous sommes plus importants que tout ce que nous pouvons accomplir dans nos rôles et notre ministère. Réalisons que nous gagnerons toujours en faisant une bonne équipe. Pourquoi ne pas prendre du temps ensemble pour travailler à notre réussite ? Recentrons-nous en nous inspirant à travailler ensemble selon l’appel que le Seigneur a placé sur notre vie pour le bien de notre église et d’Amos-région.

Bonne semaine !

Gerard Rouillard