Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les annonces de la semaine ! > Ressources ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

jeudi 2 février 2017, par Gerard Rouillard

Père ouvre nos yeux !

Le Père désire ouvrir les yeux de Ses enfants.

Je prie qu’Il ouvre nos yeux afin que nous pussions contempler Sa gloire. Je sais qu’Il aime ceux et celles qui décident de Lui obéir. Nous avons besoin de réaliser qui Il est vraiment. Nous avons peut-être perdu tant d'années à faire d'autres choses et à négliger notre relation avec Lui. Il est Le seul qui rend la vue aux aveugles.

Psaume 146. ‘’8 L’Eternel ouvre les yeux des aveugles ; L’Eternel redresse ceux qui sont courbés ; L’Eternel aime les justes’’

Il est le seul qui remet debout ceux et celles qui sont faibles. Il protège et veille sur les réfugiés. Il soutient l’orphelin et la veuve. Il renverse et fait dévier les projets des méchants. Le ministère de Jésus lorsqu’Il était sur la terre, était que les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux soient purifiés, les sourds entendent et les morts ressuscitent. Lorsque nous confions notre vie à Jésus, nous pouvons prendre un nouvel envol avec Lui. Nous devons nous confier en Lui et dans les principes de Sa parole pour que cela puisse se produire. Nous ne pouvons pas ignorer les problèmes, mais nous pouvons prendre la décision de trouver des solutions. La personne la plus forte sur la terre va se lasser de vivre sans Dieu un jour ou l’autre.

Comment pouvons-nous prendre un nouvel envol dans notre vie ?

Esaïe 40. ‘’31 Mais ceux qui se confient en l’Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point.’’

Si nous sommes de ces personnes qui savent qu’elles sont les plus faibles, qui prennent l’habitude de se confier dans la grâce et la miséricorde du Père nous allons sans cesse renouveler nos forces. Nous prendrons un nouvel envol et nous pourrons élever notre vol comme celui des aigles. Réalisons que la grâce et la miséricorde du Père nous ont été données avant même que le monde existe. Elles nous font prendre conscience du plan du Père et notre sécurité en Lui pour notre salut éternel. Il a gravé notre nom sur les mains de Jésus pour nous rassurer éternellement. Ce n’est pas un esprit de timidité qu’Il nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.

Éphésiens 1.’’4 En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, 9 nous faisant connaître le mystère de sa volonté, selon le bienveillant dessein qu’il avait formé en lui-même,...’’

Le salut nous est donné, destiné dans l’amour du Père.

Si nous désirons accomplir Sa volonté dans notre vie, nous devons réaliser premièrement Sa grâce, Sa miséricorde envers nous. Elles nous ont été données avant même que le monde existe. Elles font ressortir notre état de faiblesse et la toute-puissance de Dieu pour nous justifier. Elles nous font réaliser aussi notre condition de pécheur et notre incapacité de nous sauver par nos actes, nos choix, nos efforts.

2 Timothée 1. ‘’ 9 Dieu nous a sauvés et il nous a appelés pour que nous soyons à lui. Il n’a pas fait cela à cause de nos actes, mais parce qu’il l’a décidé. C’est un don gratuit qu’il nous a fait dans le Christ Jésus, avant que le monde existe.’’

Nous devons voir, comprendre ce qui peut vraiment animer notre cœur. Le fait de seulement réaliser profondément l’amour inconditionnel du Père pour nous tous va nous transformer. La prise de conscience de Sa grâce et de Sa miséricorde va produire en nous ce désir de tout Lui donner. Nous serons prêts à Lui faire confiance et même à souffrir, à mourir pour l’avancement de Son Royaume.

Romains 8. ‘’28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. 29 ¶ Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. 30 Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.’’

Nous sommes si heureux de t'appartenir. Nous pouvons être prêts à sombrer dans le péché ou au bord du désespoir, mais même dans ces moments-là nous pouvons Te rencontrer et goûter à Ta bonté. Nous pouvons être préservés dans nos chutes et recevoir rapidement Ta grâce et Ton réconfort. Père ouvre nos yeux, car nous pouvons espérer tout dans notre vie avec Toi. Nous pouvons saisir toutes ces occasions pour apprendre à marcher différemment.

Pensons à cette rencontre entre Jésus et la femme qui était courbée depuis 18 ans.

Luc 13. ‘’11 Et voici, il y avait là une femme possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans ; elle était courbée, et ne pouvait pas du tout se redresser. 12 Lorsqu’il la vit, Jésus lui adressa la parole, et lui dit : Femme, tu es délivrée de ton infirmité. 13 Et il lui imposa les mains. A l’instant elle se redressa, et glorifia Dieu.’’

Nous pouvons imaginer les souffrances de cette femme toujours courbée. Elle était toujours restreinte dans ses mouvements et ses activités. Sa rencontre avec Jésus a changé sa vie. Elle était une femme de foi que Satan tenait liée par son infirmité. Elle avançait tranquillement dans la vie. Personne ne pouvait empêcher Jésus d’intervenir. Elle a appris à marcher différemment. Elle a commencé à voir où elle posait les pieds.

Combien d’entre nous avons-nous besoin d’être redressés par le Seigneur ?

Cette femme n’a rien demandé à Jésus. La compassion de Jésus s’est manifestée et elle a fait la différence dans la vie de cette femme. Elle a commencé à glorifier Dieu en recevant cette guérison du Seigneur. Jésus désire s’arrêter aussi devant nous. Il voit notre besoin, notre fardeau, tout ce qui peut nous avoir fait courber le dos, tout ce qui a baissé notre vision et rendu notre marche pénible. Nous avons besoin de réaliser que Jésus nous veut libre, restaurer et plein de vie. Si nous sommes courbés et que nous pensons que nous sommes prêts à tout laisser tomber, saisissons l’occasion pour Le laisser nous toucher. Nous aurons une vision renouvelée et une nouvelle marche dans la foi. Parfois, nous sommes trop courbés pour bien voir ou comprendre certaines choses. Nous sommes sans forces, remplis de faiblesses devant des décisions à prendre. Cette femme, que Jésus a relevé, manquait de force et de capacité nécessaire pour faire de grandes et glorieuses choses dans sa vie. Pourquoi certaines personnes ne peuvent-elles contenir les désirs malsains ? Pourquoi certaines personnes ne peuvent pas supporter les épreuves et difficultés de la vie ? Elles sont trop courbées pour voir le plan du Père. Nous devons réaliser qu’Il est présent. Nous devons saisir cette opportunité. Annonçons-Lui notre besoin, nos buts, nos intentions et le changement que nous désirons qu’Il opère en nous..

Nous pourrons célébrer Sa générosité et Sa bienveillance.

Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.