Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les actualités 2018 ! > Ressources 2018 ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

jeudi 12 janvier 2017, par Gerard Rouillard

Une Église authentique ! 

 

C’est notre thème pour l’année 2017

 

 

Le Père désire changer tout notre être, toute notre personne. Il désire prendre toute la place dans notre vie. Il désire toucher notre cœur profondément, nos pensées, nos émotions. Notre foi peut grandir ou diminuer selon notre fidélité à nous en occuper.

Philippiens 4. ‘’8 Enfin, frères, nourrissez vos pensées de tout ce qui est vrai, noble, juste, pur, digne d’amour ou d’approbation, de tout ce qui mérite respect et louange.’’

Pour grandir, elle doit être nourrie par le développement de notre confiance en Dieu et en Sa parole. Jésus pouvait résister au diable, à la tentation de recevoir toutes les bénédictions de la terre en citant les Écritures. La meilleure façon pour que le diable nous laisse tranquille et que les Anges campent autour de nous, c’est de citer la Parole de Dieu.

Je vous propose de faire un exercice avec moi.

Lorsque nous sentons un peu d’inquiétude sur notre état de santé, nous pensons que nous devons consulter notre médecin et passer quelques examens, etc. Pourquoi ne pas demander au Père de nous examiner comme notre médecin le fait ?

Psaume 139. ‘’ 23 Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ; Éprouve-moi, et connais mes pensées ! 24 Et vois si je suis une voie de perdition, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité !’’

Scrute-nous et connais notre cœur Papa Céleste. Demandons-Lui par Son Esprit d’inspecter notre cœur, nos pensées, notre vie. C’est quoi qui bouleverse le plus notre vie présentement ? Demandons-Lui de rechercher en profondeur ce qui nous préoccupe le plus. C’est quoi nos soucis, nos plus grands problèmes ? Père, c’est quoi notre plus grand manque de confiance en Toi pour notre vie ? C’est quoi dans notre vie qui Te chagrine le plus ? Nous ne voulons pas, nous ne désirons pas attrister Ton Saint-Esprit. Conduis-nous sur le chemin qui est le sien. Nous désirons être sur la bonne voie, sur le chemin de l’éternité. Nous ne désirons pas suivre un chemin qui va nous être fatal. Soyons des chrétiens vrais dans tout ce que nous sommes en tant que membre du Corps de Christ.

Nous devons devenir de véritables chrétiens pour pouvoir vivre des relations authentiques avec les frères et sœurs en Jésus.

Psaumes 122. ‘’1 ¶ Cantique des degrés. De David. Je suis dans la joie quand on me dit : Allons à la maison de l’Eternel !’’

Le Père a donné à Ses enfants un endroit pour se rencontrer. Quand nous venons à l’église, à nos rencontres, nous pouvons ressentir ce sentiment agréable, plaisant, rempli de douceur, de joie. Les gens venaient d’un peu partout pour se rassembler à Sion. Voici enfin le moment bienfaisant est arrivé pour nous, de nous retrouver en famille. C’est tellement bon de ressentir que nous avons une famille, des frères et sœurs en Jésus. Nous sommes unis par un lien intime. Nous faisons parti de la famille de Dieu par le sang de Jésus. Notre âme en a assez d’habiter avec qui hait la paix. Le monde est endroit sombre, triste et qui fait pleurer. Nous montons vers le peuple de Sion, la Jérusalem Céleste. Pourquoi souffrir l’isolement quand nous avons une famille ? C’est là la source de toute bénédiction et de la vie pour l’éternité. Quand les frères et sœurs se retrouvent ensemble dans l’unité, nous sommes prêts à faire tous les sacrifices possibles pour nous retrouver ensemble comme le Père Céleste nous le demande à l’intérieur de l’église locale lorsque nous sommes en bonne santé spirituelle et nous devenons une réelle bénédiction pour notre entourage.

La vérité avant tout doit toujours se retrouver sur nos lèvres.

3 Jean 1. ‘’2 Cher ami, je souhaite que tout aille bien pour toi et que tu sois en aussi bonne santé physiquement que tu l’es spirituellement. 3 ¶ Des frères sont arrivés et m’ont déclaré combien tu es fidèle à la vérité, et comment tu vis selon la vérité. J’en ai été très heureux. 4 Rien ne me rend plus heureux que d’apprendre que mes enfants vivent conformément à la vérité.’’

Jean était très heureux d’apprendre que Gaïus marchait dans la vérité. Quelle joie pour moi de vous voir tous marcher dans la vérité avec le Seigneur de progrès en progrès. La vérité nous rend libres. Elle nous libère et elle entretient la véritable amitié entre les frères et sœurs. Nous devons apprendre à vivre et à marcher dans la vérité. Les gens les plus dangereux sont ceux qui, sous des apparences d’amitié, cachent de mauvaises intentions. Nous devons prier pour être délivrés de la lèvre mensongère. Nous devons avoir la vérité comme ceinture pour mener le bon combat de la foi.

Jésus est la source de toutes les grâces qui nous sont accordées.

Jean 1. ‘’16. Oui, nous avons tous reçu une part de sa richesse, nous avons tous été remplis de son amour, et de plus en plus.’’

Jésus était plein de grâce et de vérité. Chacun de nous, en effet, a reçu sa part de Jésus qui le remplit. Et nous avons tous reçu de sa plénitude, une grâce après l’autre. Tout est illimité avec Jésus, nous pouvons puiser à cette source inépuisable.

Colossiens 2. ‘’10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité’’.

Nous avons tous été comblés de ses richesses.

Imaginons une grâce suivant toujours et dépassant la grâce précédente. Nous sommes justifiés auprès du Père. La paix est établie avec Lui. Nous avons un libre accès auprès de lui au trône de la grâce. Nous avons l’espérance de la gloire. Nous recevons la force dans les épreuves et les afflictions. Nous ne sommes jamais tentés au-delà de nos forces. En plus, l’amour du Père est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit. Nous pouvons tous nous approcher avec un cœur sincère du Père dans la plénitude de la foi en Jésus.

Voici certains signes que nous avons besoin d’une touche du Seigneur.

Si nous nous sentons vide, confus et dans le désespoir. Si nous nous sentons chargés de fardeaux, épuisés, sans valeurs, sans ambition spirituelle. Si nous ressentons le manque de direction pour notre vie. Si nous ressentons la culpabilité, le besoin de pardonner ou de nous faire pardonner. Si nous ressentons la crainte, la peur, le rejet. Demandons à Jésus de nous toucher.

Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.