Centre chrétien d’Amos

Accueil > Les annonces de la semaine ! > Ressources ! > Pensées à méditer !

Pensées à méditer !

jeudi 19 novembre 2015, par Gerard Rouillard

La faveur du Père !

Jésus est le seul qui peut nous rendre libres.

Il en a le droit, l’autorité, le pouvoir, la puissance et le désir de le faire comme Fils.

Jean 8. ‘’32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.’’

Elle vous libèrera, elle vous éclairera.

C’est seulement la parole, la personne de Jésus qui libère parce qu’elle est vraie et certitude. Si nous croyons et suivons les enseignements de Jésus nous serons vraiment des disciples libres.

Jean 8. ‘’36 Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.’’

Notre liberté, notre espérance, notre force résident seulement en Jésus et dans Ses Paroles. Vous sentez-vous vraiment libre à l’intérieur de votre cœur ?

Votre vie rayonne-t-elle de la grâce de Dieu ?

Étant les descendants d’Abraham, les pharisiens se sentaient libres, mais ils étaient esclaves de la loi et des règlements qu’ils imposaient aux autres. Ils étaient continuellement en train de juger les autres et surtout ils jugeaient la liberté que Jésus apportait dans l’exercice Son ministère.

Marc 10. ‘’45 Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.’’

La parole qui vient de l’homme ne donnera jamais la liberté.

Ils vivaient une fausse liberté et ils essayaient par leur enseignement à l’imposer aux autres. Les pharisiens pouraient mourir dans leur péché s’ils ne croyaient pas ce que Jésus est et ce qu’Il leur dit. Il est impossible pour l’homme seul de se libérer de l’esclavage du péché et de sa punition.

Jean 8. ‘’33 Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ?’’

Jésus leur répond que Sa parole ne pénétrait pas en eux, dans leur coeur.

Galates 5. ‘’1 ¶ C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis. Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude.’’

Comprenez-vous mieux ce que signifie être libre ?

Galates 4. ‘’20 je voudrais être maintenant auprès de vous, et changer de langage, car je suis dans l’inquiétude à votre sujet.’’

Paul est inquiet pour les membres de cette église. Paul éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement, jusqu’à ce que Christ soit formé dans le cœur.

Pourquoi voulez-vous être sous la loi ?

Tous ceux et celles qui sont affranchis par Jésus sont réellement libres. Si vous voulez être vraiment libres, vous devez avoir la liberté que le Fils donne, et devenir vous-même un fils, un héritier de toutes Ses promesses. Nous sommes pardonnés, libérés de l’esclavage du péché, de la loi, du légalisme et surtout de la puissance du diable. Nous sommes réellement libres. C’est seulement dans la liberté de Jésus que nous pouvons obtenir la nôtre.

Pouvons-nous croire et recevoir ce que la Parole de Dieu nous révèle ?

C’est cela que l’on appelle avoir la foi en Jésus comme Sauveur et Seigneur. Mettre toute notre confiance en Jésus seul. Rien par nos œuvres.

Tite 2. ‘’11 ¶ En effet, la grâce de Dieu s’est révélée comme une source de salut pour tous les hommes. 12 Elle nous éduque et nous amène à nous détourner de tout mépris de Dieu et à rejeter les passions des gens de ce monde. Ainsi nous pourrons mener, dans le temps présent, une vie équilibrée, juste et pleine de respect pour Dieu,…’’

La grâce du Père nous enseigne qu’elle est la seule source de salut, de délivrance, de guérison. Elle est la source de la pleine et complète libération en Jésus.

Nous pouvons entrer dans la maison librement.

Elle nous éduque ou nous enseigne aussi comment il faut se conduire comme fils et fille dans la maison du Père. Les ordonnances charnelles, légalistes peuvent nous sécuriser, mais elles nous enlèvent notre liberté. C’est nous-mêmes qui nous enfermons dans ces ordonnances, la porte de la grâce est ouverte.

La bienveillance du Père nous enseigne à Le respecter à cause de ce que nous estimons de Sa bonté, de Sa générosité, de Sa valeur à nos yeux. Nous sommes devenus fils non pas à cause des ordonnances à suivre, mais à cause de Son don.

Jacques 1. ‘’ 17 Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut. ‘’

Le Père désire notre cœur de reconnaissance avant tout.

Nous décidons volontairement de lui plaire en respectant Sa parole. La grâce du Père nous a conduits depuis toujours en sécurité et elle nous conduira jusqu'à dans Sa maison. Notre cœur de reconnaissance nous conduira à le respecter et à suivre Ses ordonnances par la foi dans Son amour pour nous. Nous pouvons vivre une vie équilibrée, juste et pleine de respect.

Bonne semaine !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.